Le Petit Thalamus de Montpellier

Top

La chronique française, introduction linguistique

par Chantal Wionet (Université d’Avignon et HEMOC)

Le passé simple

Comme aujourd’hui cependant, les formes du passé simple sont moins prédictibles et ont davantage bougé dans le temps. Par exemple, la variation A/AI (E) apparaît également dans le conjugaison, à travers des formes comme laissarent (1503), Lesquelz advisarent de fe[re] resserche particuliere (1526), Lesquelz besonharent (1526)… que le grammairien Jean Bosquet11. Bosquet, Jean , 1586, Elemens ou institutions de la langue françoise, propres pour façonner la jeunesse, à parfaictement et nayvement entendre, parler et escrire icelle langue, A Mons, chez Charles Michel. dans ses Elemens ou institutions de la langue françoise de 1586 considère comme des choix possibles :

Il s’en trouue quy disent, que nous abusons de la tierce personne pluriere, du passé indefiny, quand nous disons allerent, et de ces premieres, et secondes personnes de l’imparfait optatif aimisssions-aimisssiez, allegans que allarent, aimasssions, et aimasssiez sont reguliers, et les autres non: Ce que ie remets à l’vsage, et iugement de chascun. […] Quant aus tierces personnes, tant du plurier present, que du preterit imparfait, quy terminent par -n, et -t, comme donnent, et donnerent, ou donnarent, et tous autres ; voyez la lettre N.

De la même façon, des formes aujourd’hui moquées sont des variantes libres de la conjugaison – remerciant de part le roy tous mess(eigneu)rs les evesques de la peyne qu’ilz avoyent pris et leur priant que le lendemain que estoit le mardi se voulsissent trouver en lad(icte) salle chescun en son lieu a huyt heures (1510), affin que dieu n[ost]re benoict createur nous voulsist preserver et garder de ladicte pestilence (1505), variantes enregistrées par les grammaires du temps, comme celle de John Palsgrave22. Palsgrave, John , 1530, L’esclarcissement de la langue françoyse., 1530, L’éclaircissement de la langue françoyseAnd in the subjunctyve mode I fynde ofte tyme que ie voulusse, but voulsysse is more to be used. ou celle d’Estienne Robert33. Estienne, Robert , 1557, Traicté de la grammaire Francoise., 1557, Traicté de la grammaire Françoiseie Vouldroye, tu Vouldrois, etc. ou, ie Voulsisse, tu Voulsisses, etc.